Réussir sa reconversion professionnelle : 99 choses à faire

Vous vous demandez peut-être comment faire pour réussir sa reconversion professionnelle. Vous voulez engager cette transition professionnelle pour changer de vie,  mais vous vous sentez un peu perdu ?

Il vous manque un plan d’actions concrètes à réaliser ? Une liste de choses à faire?

Et bien, je vous présente dans cet article  : 99 choses à faire concrètes  pour réussir votre réorientation professionnelle.

Oui vous avez bien lu…  99  ! Voilà de quoi vous donner vraiment des bases solides.

Que vous souhaitiez amorcer un changement de carrière, démarrer une nouvelle vie, vous lancer dans un projet de création d’entreprise, voici 99 actions que vous pourrez décider de mener dès demain  pour :

  • Améliorer votre visibilité,
  • Augmenter considérablement votre confiance en vous
  • Maitriser vos finances,
  • Lever les blocages
  • Vous épanouir même dans cette période
  • Faire disparaître vos peurs,
  • Augmenter votre créativité pour trouver des idées d’activités
  • Vous faire plaisir !
  • Etre au top pour réussir votre projet

Vous avez donc ici 99 idées ressources, éprouvées qui vous donnent énormément de pistes de travail pour vous aider à avancer dans la bonne direction et vous permettre de vous sentir à votre place.

Chacune de ces actions peut nécessiter un plan d’action détaillé.

Décidez de prendre votre vie en main…

 

1 – Chercher du soutien

C’est un point essentiel, si on se sent seul et isolé, se lancer dans un projet de reconversion professionnelle est risqué. Trouver dans votre entourage des personnes qui pourront vous apporter un soutien sans faille, que ce soit matériel ou psychologique.

 

2 – Faire le point sur sa situation financière

Etablissez un vrai état des lieux de votre situation financière, patrimoniale, revenus, droits,… Une grosse partie des échecs  ou d’abandon de reconversion est lié à une mauvaise analyse et une méconnaissance de ses ressources.

 

3 – Calculer ses besoins financiers vitaux

Faites un réel travail pour évaluer vos besoins minimums vitaux pour assurer le train de vie minimum que vous pouvez accepter. Cela dépend de chaque personne. Vous devez savoir quel sont vos dépenses mensuelles, vos échéances pour calculer un budget annuel. C’est en quelque sorte votre point mort financier, ce qui vous permet de vivre décemment sans vous priver.

 

4 – Se débarrasser du superflux

Lorsqu’on démarre un projet de reconversion professionnelle, on est en quête de sens. Faites la liste de tous les objets, choses ou biens que vous possédez et qui ne vous servent plus et qui ont un peu de valeur. Vendez-les pour vous constituer une cagnotte.

 

5 – Travailler sa confiance en soi

Une des plus grosses peurs lorsqu’on veut réussir sa reconversion professionnelle c’est de ne pas y arriver. Tout est dans votre tête. Vous êtes votre pire ennemi. La confiance en soi est la clef qui vous permettra de changer de vie, de faire passer votre vie à un autre niveau. Elle est indispensable. Mettez toute votre énergie pour la cultiver.

 

6 – Faire du sport

Je ne vais pas m’étaler sur les bienfaits du sport. La pratique du sport a des vertus stimulantes, elle augmente la confiance en soi, est antistress, et évidemment est bonne pour la santé. Pour changer de vie, changer ses habitudes sédentaires et booster sa condition physique c’est mettre toutes les chances de son côté. Voilà les recommandations de l’OMS pour l’activité physique pour les adultes 

 

7 – Manger sain et équilibré

Nous sommes ce que nous mangeons. Prendre soin de son corps par son alimentation est la aussi une marque de respect de soi, et donc contribue à augmenter son estime de soi. “Qui veut aller loin, ménage sa monture”, l’alimentation est notre énergie vitale, notre carburant. Dans les phases complexe et délicates comme un changement de carrière ou une reconversion professionnelle, nous avons besoin de plus d’énergie et donc nous devons optimiser notre carburant, notre alimentation. L’être Humain est une machine extrêmement complexe qui peut se dérégler très vite.

 

8 – Penser à soi

L’altruisme est une magnifique valeur. De nombreuses personnes qui veulent changer de vie mais sont dans le doute profond commencent par aider les autres et se noient avec eux…C’est ce que l’on appelle le syndrome du sauveur. Je ne parle pas là de devenir égoïste mais de focalisation sur soi en premier. Dans un avion en cas de turbulences, vous devez d’abord mettre le masque à oxygène sur vous AVANT d’en équiper vos enfants. Pour aider les autres, il faut d’abord être capable de s’aider soi-même.

 

9 – Faire un travail d’introspection

Pour être aligné et réussir sa reconversion professionnelle, on se retrouve confronté à un questionnement existentiel, qui aboutit parfois à une remise en cause profonde. Il ne s’agit pas ici de renier votre vie, vos actions, ou d’en vouloir à votre mère ! Mais de redéfinir ce que vous voulez vraiment pour votre vie et les 10 années à venir.

 

10 – Lire des livres de développement personnel

Dans la démarche de recherche d’équilibre de vie, si vous ne le faites pas, je vous invite à lire régulièrement des livres de développement personnel. Plus vous en lirez, et plus vous allez développer une culture du bien-être et prendre conscience de ce que vous devez changer. Je vous recommande particulièrement “l’Homme qui voulait être heureux” de Laurent Gounelle. Vous pouvez lire l’article que je lui ai consacré en cliquant sur le lien.

 

11 – Lire des livres de non fiction positifs et constructifs

Par livre de non-fiction j’entends des livres qui vont vous apporter un savoir et de la connaissance, et vous apprendre des choses que vous ne connaissiez pas. Enrichissez-vous de nouveaux savoir-faire et savoir-être. On dit parfois que les gens qui galèrent dans leur vie ont une grande télévision, ceux qui réussissent une grande bibliothèque. (Il est aussi possible d’avoir les 2 bien entendu !)

 

12 – Ne plus regarder les Infos

Faites une diète médiatique. Oubliez les chaines d’infos, BFMTV ou le 20H . Savoir que 10 000 personnes sont mortes dans une catastrophe à l’autre bout du monde est vraiment triste, mais ne vous aidera pas à reconstruire votre vie, au contraire, cela vous déprimera et vous maintiendras dans le marasme ambiant. En plus, Ces chaines sont conçues pour être sensationnaliste, et ont un effet hypnotisant.

 

13 – (Re)faire des activités

Une envie de vous (re)mettre à la danse, à la salsa, au piano, à la couture, au jardinage, au théâtre… foncez ! N’attendez pas. Prenez le temps, utilisez-le pour faire les choses qui vous plaisent. C’est un excellent moyen pour se changer les idées et vous remettre dans un processus d’apprentissage qui vous sera utile pour votre projet.

 

14 – Rencontrer du monde

L’ouverture est une des clefs de la créativité. On ne peut avoir d’idées neuves en faisant toujours la même chose et en restant enfermé. Sortez, allez découvrir des endroits que vous ne connaissez pas. Rencontrez des personnes nouvelles, intéressez-vous aux autres.

 

15 – En parler à ses amis

Ne restez pas seul(e). Si vous êtes encore salarié(e) et mal dans votre job, parlez-en autour de vous, dans vos cercles d’amis de confiance. Expliquez-leur la situation, et évitez de garder cela pour vous. Si vous êtes sans emploi et que vous vous sentez inutile, demandez à vos amis de vous soutenir dans votre recherche. Impliquez-les.

 

16 – Faire un bilan personnel

Profitez du temps que vous avez de disponible pour réfléchir à votre parcours, vos choix de vie, votre situation personnelle, sans vous juger.

 

17 – Lister ses passions

Vos passions représentent ce qui vous motivent le plus dans la vie, vos valeurs, elles sont une part importante de ce qui vibre en vous. Les identifier vous permettra de vous reconnecter à la notion de plaisir. Investissez-vous ensuite dans ce qui a du sens pour vous.

 

18 – Écrire sa vision pour réussir sa reconversion professionnelle

Votre vision est votre idéal de vie, ce que vous feriez si tout était possible et que vous n’aviez pas de limite. Autorisez-vous à formuler et écrire votre idéal de vie. Je vous donne une méthode pas à pas pour réussir à formuler votre vision et tout votre projet  dans mon livre bonusRéussissez votre reconversion professionnelle pour choisir la vie que vous voulez” que vous pouvez télécharger sur le blog.

 

réussir sa reconversion professionnelle : 99 choses à faire pour que l'impossible devienne possible

 

19 – Lire des témoignages de personnes qui ont réussi leur reconversion

Les témoignages inspirants sont ultra stimulants. Ils vous montrent la voie. Lisez-en le plus possible. Ensuite demandez-vous quelle est la différence entre vous et cette personne. Partez du principe que : c’est possible si vous le voulez.

 

20 – S’inscrire et être actif sur des groupes Facebook spécialisés

Aujourd’hui, il existe des dizaines de groupes spécialisés dans la reconversion professionnelle, mais également sur la recherche d’emploi, le développement personnel, le coaching…Certains groupes comptent plusieurs milliers de personnes. Vous avez une mine d’informations énorme sur les pages Facebook ou dans les groupes privés : des conseils gratuits, des témoignages, des idées de projet, de métier, …

 

21 – Tester des activités

Il existe aujourd’hui des sites internet spécialisés qui vous permettent pour quelques dizaines ou centaines d’euros de tester un métier durant 1 journée et jusqu’à 1 semaine : d’infirmière à assistant RH en passant par agriculteur, fleuriste, menuisier… mais aussi chef de projet web ou community manager…

 

22 – Déterminer son pourquoi

Pourquoi voulez-vous vous reconvertir ? Pourquoi est-ce si important pour vous ? Pour quoi d’important voulez-vous changer de vie ? Je vous donne la méthode pour déterminer votre pourquoi dans mon livre ” Réussissez votre reconversion professionnelle pour choisir la vie que vous voulez

 

23 – Arrêter de se plaindre et se focaliser sur ce qui va bien

Le fait de rester la tête dans ses problèmes et se plaindre ne fera pas avancer votre projet. Focalisez-vous sur des choses positives, ce qui fonctionne bien dans votre vie et menez des actions pour améliorer ce qui ne vous plait pas. Peu importe votre situation, il y a toujours quelque chose à faire pour améliorer votre quotidien.

 

24 – Profiter de son temps pour faire les choses que l’on aime

Votre temps est précieux, si on n’y fait pas attention, on peut vite se laisser déborder par les impératifs du quotidien et des tas de choses qui ne sont pas forcément épanouissantes. Ensuite les journées se transforment en semaines, en mois et on se rend compte qu’on a rien fait pour nous depuis des mois. La vie est faite de choix. Vous êtes responsable de votre temps. Ne laissez pas les autres décider pour vous. Choisissez de vous réengager dans ce que vous aimez. Trouvez des solutions pour déléguer ou organiser le reste, c’est souvent une question de logistique.

 

25 – Se rapprocher de ses proches et créer plus de liens

Durant cette phrase de transition, vous êtes plus fragile, plus sensible, plus vulnérable. Profitez de ce moment pour vous rapprocher de votre cercle familial : conjoint, enfants, parents, frères, soeurs, cousins… ou toute personne que vous considérez comme votre famille. Plus vous serez entouré(e), et plus vous vous sentirez fort et prêt(e) à déplacer des montagnes.

 

26 – Faire un plan d’économies

Changer de métier, de vie nécessite parfois, souvent même d’effectuer une formation, des stages. Durant cette période, en plus du coût de la formation, vous aurez à compenser un manque de revenus. Que vous soyez à Pôle emploi ou non, vous allez forcément baisser vos entrées d’argents. Vous devez donc prévoir un vrai plan rationnel d’économies pour limiter vos dépenses sans vous pénaliser.

 

27 – Se fixer des objectifs à court, moyen et long terme

Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre, cet adage de Sun ZU dans l’art de la guerre, qui a plus de 2500 ans est toujours vrai… Apprenez à transformer vos aspirations en objectifs clairs et concrets pour vos actions, afin de les réaliser et de les exploser ! (Cliquez sur le lien pour lire l’article qui vous donne la méthode ) . Cela aura un effet boostant sur votre motivation, votre confiance et votre estime de vous.

 

28 – S’entourer de personnes positives ou qui ont réussi leur reconversion professionnelle

Créez des groupes de travail ou des groupes de soutien, et retrouvez-vous régulièrement. Partagez vos recherches, vos lectures, vos avancées, vos progrès, vos difficultés, vos apprentissages. Soyez toujours constructif et positif.

 

29 – Interviewer des proches

Faites une enquête auprès de vos proches et amis pour savoir comment ils vous perçoivent, ce qu’ils vous verraient faire, quelles sont vos qualités, vos défauts, ce en quoi vous êtes différent(e) et pourquoi ils vous aiment.  Notez toutes leurs propositions sans juger. Ne prenez rien pour argent comptant, écoutez, écrivez, et relisez-vous à tête reposée pour voir quels sont les points communs. Qu’apprenez-vous?

 

30 – Demander des références professionnelles

Contacter toutes les personnes ayant été vos supérieurs hiérarchiques et éventuellement vos collègues qui vous apprécient. Demandez-leur de résumer par écrit : ce qui les a marqués chez vous, ce que vous faites le mieux, et de définir votre talent. Vous pouvez également leur demander 1 point que vous devriez améliorer. Prenez l’information sans juger.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   7 questions cruciales à se poser avant de monter sa boîte

 

31 – Se donner vraiment le temps

Construire un projet de reconversion prend du temps. Le mettre en place et se former également. Apprenez à réapprendre qu’il faut du temps pour maîtriser un nouveau métier, une nouvelle activité. Vous avez mis parfois plusieurs années après le bac pour faire vos études, vous avez suivi une formation en apprentissage, ou vous avez appris en travaillant et cela a mis des années. Rome ne s’est pas construite en 2 jours. En général, il faut au moins 2 ans pour réellement changer totalement de vie ou de métier.

 

 

32 – Arrêter de se mettre la pression

Le meilleur moyen pour se décourager et abandonner rapidement, c’est de vouloir des résultats immédiats et se mettre une pression inutile. Commencez par faire le point sur vos finances et votre situation personnelle afin de vous libérer de cette pression. Une fois que vous aurez bâti votre plan financier, vous vous libérerez de cette charge mentale, qui est un des facteurs les plus bloquants pour démarrer. Vous aurez ainsi les idées beaucoup plus claires.

 

33 – Méditer et prendre conscience du moment présent

La méditation permet de prendre conscience de l’ici et du maintenant. De prendre du recul, de se déconnecter des préoccupations quotidiennes et faire considérablement baisser votre niveau de stress. Ici et maintenant, vous lisez cet article, ce qui est passé est révolu et ce qui est dans le futur n’est pas encore écrit et dépendra uniquement de votre comportement et de vous. La seule chose sur laquelle vous pouvez agir c’est vous maintenant. Je vous invite à lire ce livre qui est une référence sur la gestion du stress par la méditation : Au coeur de la tourmente, la pleine conscience” de Jon Kabat-Zinn. (Lien pour acheter le livre sur Amazon)

 

34 – Se réconcilier avec soi même

Arrivé à ce moment charnière de sa vie, il faut savoir s’accepter tel que l’on est : avec ses forces et ses limites. Prendre conscience de tout cela mais aussi et surtout de toutes les ressources personnelles que l’on n’a pas encore exploitées, c’est réellement faire un pas de géant. Vous avez beaucoup plus de ressources que vous ne pensez. La preuve : est-ce que durant toute votre vie vous pouvez affirmer avec certitude que vous avez fait tout ce que vous pouviez pour obtenir les résultats que vous visiez ? Alors imaginez qu’aujourd’hui vous allez pouvoir mettre tout ce potentiel au service d’un projet qui a du sens. Vous pouvez commencer par vous remercier de prendre cette décision.

 

35 – Se pardonner ses erreurs

Nous faisons tous des erreurs, cela fait partie du processus d’apprentissage. Soyez capable de regarder votre parcours de façon objective et pardonnez-vous vos erreurs. Elles vous ont appris énormément et c’est ce qui vous définit aujourd’hui. Je vais même aller encore plus loin : remerciez-vous d’avoir commis ces erreurs. C’est grâce à elles que vous êtes plus fort maintenant, fort de votre expérience, de votre vécu, d’avoir trouvé la faculté de rebondir, de vous relever… Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !

 

36 – Glorifier ses victoires

Dressez la liste de toutes vos victoires, réussites, accomplissements… Soyez exhaustif, on prend rarement le temps de le faire, et cela fait beaucoup de bien. Que ce soit sur le plan personnel et professionnel. Ensuite prenez un moment pour vous rappeler chacune d’entre elles. Prenez le temps de revivre ce souvenir mémorable et de vous rappeler chaque détail, de ressentir chaque émotion qui vous a porté. Si vous ne l’avez jamais, célébrez-les et décidez de ne jamais laisser aucune victoire future sans célébration.

 

37 – Analyser ses échecs

L’échec est une occasion d’apprendre. Le seul véritable échec c’est de ne rien faire, ne rien tenter, ou ne rien retirer des échecs précédents. Chaque tentative infructueuse doit être considérée comme une opportunité : de tester, d’apprendre, de se confronter à la réalité, de valider une hypothèse, d’aller de l’avant…  Pour chaque échec que vous avez traversé, notez 5 choses que vous avez apprises, 3 choses que vous vous félicitez d’avoir faites, et 1 chose importante qu’il faut changer.

 

 

Réussir sa reconversion professionnelle : 99 choses à faire dont la mise en place de sa stratégie de succès

 

38 – Déterminer sa stratégie de succès

La stratégie de succès est une méthode inconsciente que vous mettez en place quand vous réussissez quel que soit le domaine de votre vie. Vous ne le savez pas forcément mais chaque fois que vous réussissez, vous réunissez un certain nombre de critères émotionnels, cognitifs, comportementaux  et c’est la combinaison de ces critères qui vous met dans la meilleure configuration pour performer. C’est un outil formidable de coaching que j’utilise qui permet de faire son auto-analyse et surtout de reproduire votre modèle de réussite.

 

39 – Mettre à jour ses talents cachés

Au travers des interviews, des témoignages de vos proches, famille, amis ainsi que de vos références professionnelles, détectez vos talents cachés. Une capacité de raisonnement, un tempérament créatif, le sens des affaires, des capacités relationnelles, un connaissance approfondie d’un domaine, d’un environnement, un sens aigu de l’écoute, une passion assez inhabituelle, … Tous ces éléments sont des pépites, des diamants bruts que vous allez devoir passer du temps à chercher, tel un orpailleur. Parmi ces talents se trouve surement le point de départ de votre nouvelle vie.

 

40 – Regarder des vidéos inspirantes

En complément et pour travailler votre confiance en vous, regardez des vidéos inspirantes et motivationnelles, de confiance en soi, pour réapprendre à vous aimer. Ne passez pas non plus la journée à faire que cela. L’objectif est de vous mettre en action et pas de rester passif. Par exemple : 15 minutes par jour vont déjà avoir un impact sur vous. Ensuite si vous avez retenu 1 point important : mettez-le en action. Vous pouvez aussi me suivre et vous abonnez à ma chaîne youtube. Cliquez sur la cloche pour être averti des nouvelles vidéos qui sortent.

 

41 – Lire des blogs

De la même façon, lisez des blogs stimulants et orienté confiance en soi, développement personnel et reconversion comme mon blog . Je conseille 15 minutes par jour. Vous avez le temps de consulter 3 ou 4 articles inspirants et détecter des conseils pratiques ciblés. Toujours pareil : si vous repérez un point qui vous marque : notez-le et mettez-le en application rapidement.

 

42 – Lâcher prise

Se retrouver en processus de reconversion professionnelle quand on a toujours tout contrôlé dans sa vie : son évolution professionnelle, sa carrière peut s’avérer très difficile à vivre. Le sentiment de perte de repères, d’être dans une impasse, de ne pas savoir quoi faire peut vite devenir étouffant, angoissant. L’important dans ce cas, c’est de lâcher prise. De se faire confiance dans sa capacité à trouver des solutions. Il faut passer par une phase de lâcher prise, ne pas se précipiter et comment à penser différemment, à se poser les bonnes questions.

 

43 – Choisir entre salarié et Indépendant / entrepreneur 

C’est là une véritable question qui nécessite un vrai choix. Beaucoup de personnes en reconversion ne font pas de vrai choix et réfléchissent par exemple à monter une entreprise avec une mentalité et des réflexes de salarié. Ou bien veulent devenir indépendant mais sans développer une attitude d’entrepreneur. Se positionner par rapport à ce choix vous aidera à construire un chemin adapté pour votre réussite.

 

44 – Ne pas écouter ceux qui vous disent ce que vous devez faire

Ne prenez pas les conseils des personnes qui vous disent qu’ils vous connaissent mieux que vous. Je vous ai suggéré de demander aux personnes de votre entourage leur avis, dans ce cas vous êtes proactif.  Méfiez-vous de ceux qui vont vouloir prendre l’ascendant sur vous et qui vont juger votre attitude, votre capacité d’analyse, et vous dire ce qu’ils pensent que vous devriez faire si il étaient à votre place. Ils ne le sont pas. Retenez cela : un conseil n’engage que celui qui le donne.

 

45 – Écouter sa voix intérieure : répondre à son appel

Peut-être ressentez-vous depuis votre enfance une envie, un sentiment, une aspiration qui vous pousse vers telle ou telle activité, tel environnement, tel métier, tel type de personnes. Mais vous vous dites que ce n’est pas pour vous ou que cela ne vous ressemble pas …Entendez cette voix, écoutez là, prenez le temps de la laisser s’exprimer. C’est un appel. Il y a un sens profond derrière tout cela. Apprenez à libérer cette voix intérieure et à l’entendre pour pouvoir la transformer en motivation, puis en projet concret.

 

46 – S’entraîner à rêver son avenir, à le visualiser

Vous avez écrit votre vision, maintenant entraînez-vous à la visualiser. Autorisez-vous à rêver. 5 minutes par jour, projetez-vous dans votre vision et vivez là comme si vous étiez. Effet waouh garanti. Habituez-vous à voir, entendreressentir ce que cela fait. Ce sera pour vous une source de jouvence, de motivation inépuisable. Votre vision sera votre boussole pour vous guider sur le chemin de votre réussite.

 

47 – Pratiquer la loi de l’attraction

Qu’on y croit ou pas, les principes de la loi de l’attraction sont toujours bénéfiques. Les notions d’énergie, d’abondance, d’amour sont positives. Et c’est un fait les personnes amoureuses, ouvertes, positives, bienveillantes, qui partagent et donnent sont toujours plus heureuses que les autres et reçoivent beaucoup plus dans leur vie en retour.

 

48 – Adopter l’attitude : “je ne sais pas”

Réapprenez à apprendre des choses nouvelles. Une des tendances des adultes arrivés à un certain âge, c’est de penser avoir assez vécu et appris pour pouvoir se débrouiller seul. Cette attitude aura hélas tendance à vous faire passer à coté d’opportunités, d’apprentissages nouveaux qui vous auraient été nécessaire pour faire la différence. A partir d’un certain moment, nous n’osons plus sortir de ce que nous connaissons déjà et nous restons enfermé dans nos certitudes et notre zone de confort. Commencez par avoir un attitude d’ouverture, et accueillez les informations que vous recevez comme des choses que vous ne savez pas. Redevenez un apprenti.

 

49 – Devenir un bon sceptique

Dans la continuité du “je ne sais pas” il y a le bon scepticisme. Cet état d’esprit est fondamental pour réussir sa reconversion professionnelle. En résumé : lorsque que quelqu’un vous dit qu’il est possible de faire quelque chose mais que vous ne croyez que ce n’est pas possible. Dites-vous : Et si c’était possible quand même ?  Introduisez du doute positif dans votre raisonnement et allez à la recherche de témoignages, de preuves, de compléments d’information pour valider par vous-même sans apriori.  Ensuite le plus important : apprenez à faire autrement et testez par vous-même pour voir si cela fonctionne.

 

50 – Changer ses croyances

Les mêmes habitudes provoquent les mêmes résultats. Nos habitudes et donc nos actions sont directement reliées à ce que nous croyons bon de faire pour nous.  Du coup, pour changer vos actions et ensuite vos habitudes, il vous faudra forcément penser différemment, et croire de nouvelles choses, comme par exemple devenir possible ce qui vous semblait impossible. La meilleure façon pour changer ses croyances est de travailler avec un coach.

 

51 – Identifier ce qui vous rend unique

Commencez par prendre conscience que vous êtes unique. C’est génétique. Ensuite votre parcours, votre expérience de vie est unique également. Donc vous êtes déjà une personne qui a une valeur inestimable. Reprenez tous les témoignages, les retours, les références, vos passions, vos talents… Et prenez du recul. Parmi tout cela formalisez ce qui vous rend unique.

 

52 – Travailler la gratitude

De façon générale, la gratitude est une habitude à prendre pour se sentir mieux dans sa vie. A fortiori durant une reconversion professionnelle, le besoin de reconnaissance est important. Si la transition professionnelle a été chaotique : licenciement, démission, burn out, … alors il est essentiel de se reconnecter avec ce qui nous rend profondément humain. Remercier ses parents, son conjoint, sa famille, ses amis pour ce qu’ils nous ont apporté, la nature si on est en bonne santé, toutes les personnes qui ont été là pour nous. Prendre le temps d’exprimer cela, de le faire avec tout votre coeur. Mais surtout,  remerciez-vous, d’être là, de ne pas lâcher, de mener ce projet, de continuer d’avancer même si c’est dur, de vous battre pour y arriver.

 

53 – Trouver des mentors

Cherchez parmi les personnes expérimentées et de confiance que vous connaissez. Trouvez celles qui vous inspirent le plus et demandez leur de devenir votre mentor pour vous conseiller et vous aider dans votre projet. Faites des entretiens ou des points téléphoniques réguliers avec eux.

 

54 – Prendre un coach et se faire accompagner

Aujourd’hui, personne ne peut donner le meilleur de lui-même s’il n’est pas challengé et stimulé par un coach. Le coach vous aide à adapter ou changer vos croyances pour changer vos comportements, votre ressenti. En changeant vos habitudes, vous obtenez des résultats différents, vous apprenez, vous progressez. Le coach vous aide à vous structurer, à formaliser vos objectifs, mais aussi vous permet de vous évaluer, mais aussi de vous soutenir dans les phases difficiles. Je peux vous accompagner si vous le souhaitez. 

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   Valeurs humaines : comment transformer sa vie

 

55 – Faire éventuellement un bilan de compétence ou une VAE

Le bilan de compétences sert à analyser ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations. Il permet aussi d’affiner son projet de trouver les formations adaptées.  Il est très utile quand on on veut rester salarié et qu’on recherche à changer de branche ou de métier. La VAE ou Validation des Acquis et de l’Expérience est une certification qui reconnait l’expérience professionnelle d’une personne et la traduit par un équivalent de diplôme, de titre ou de certificat de qualification professionnelle.

 

56 – Faire le test pour obtenir votre profil comportemental

Je vous propose dans l’article : reconversion professionnelle test, la possibilité d’obtenir votre profil comportemental pour que vous puissiez mieux vous connaitre. Notamment connaitre vos tendances de comportements naturelles et adaptées à votre environnement. Les résultats de ce test vous donneront des pistes de réflexion pour trouver une activité qui vous correspond vraiment.

 

57 – Démarrer une thérapie

La thérapie n’est pas forcément obligatoire dans le cas d’une reconversion professionnelle. Elle est fortement recommandée si vous avez vécu un traumatisme personnel durant votre activité professionnelle ou même avant, et que cela altère votre capacité de jugement ou votre ressenti. Si vous ne vous sentez pas apte émotionnellement pour aborder un nouveau projet, ou des changements dans votre vie, commencez par voir un thérapeute ou un psy et une fois que vous vous sentirez mieux, démarrer votre projet.

 

58 – Trouver vos valeurs

Nos valeurs sont le socle de notre identité. Elles définissent ce qui est important pour nous. Elles guident nos choix. Les connaitre est indispensable pour bien appréhender votre nouvelle vie et prendre les bonnes décisions. Je vous propose ici une méthode simple et efficace pour identifier vos valeurs humaines.

 

59 – Faire le point sur ce qui va / ne va pas dans votre vie

Etablissez la balance des plus et des moins de façon objective. Sur 2 feuilles séparées : 1 pour votre vie personnelle et l’autre votre vie professionnelle. Séparez chaque feuille en 2 et notez d’un côté tout ce qui vous satisfait et de l’autre tout ce qui ne vous satisfait pas. Prenez ensuite la responsabilité de faire ce qu’il faut pour changer ce qui ne vous satisfait pas. Fixez-vous des objectifs. Profitez de votre reconversion professionnelle pour aligner votre vie et changer ce qui ne va pas.

 

Réussir sa reconversion professionnelle : 99 choses à faire pour devenir le changement que l'on veut voir dans le monde

 

60 – Se responsabiliser sur ses actions, ses résultats

La seule personne responsable de votre vie, de vos résultats, de vos actions…. C’est vous. Il ne s’agit pas ici de vous flageller, mais de vous responsabiliser pour l’avenir. Vous êtes la seule personne sur laquelle vous pouvez agir. Et donc la seule personne qui doit changer c’est vous. Vous pouvez maudire la terre entière, rejeter la faute sur les autres, cela ne changera rien et n’aura aucun impact sur votre avenir. “Soit le changement que tu veux voir dans le monde” Gandhi

 

61 – Chercher des aides financières

Il existe des tas d’aides pour prendre en charge tout ou partie de vos formations, de vos démarches. Faites des recherches précises et Renseignez-vous après des bonnes personnes. Pour cela vous pouvez lire cet article de Pôle emploi.

 

62 – Oser

Osez rêver d’une vie meilleure ; osez vous mettre en quête d’une activité qui vous ressemble ; osez vous lancer dans un projet qui vous passionne; osez révéler ce qui a toujours été en vous; osez faire différemment; osez sortir de votre zone de confort et dire non à la facilité.

 

63 – Changer sa perception de soi, de son environnement, de son avenir

Nous avons toutes et tous nos propres limites. Celles ci-sont souvent intérieures, on parle de barrières psychologiques. Nous sommes notre propre ennemi et vous sommes capables de bâtir de véritables stratégies inconscientes pour ne pas réussir. Nous sommes souvent notre propre saboteur. Pour avancer, et progresser, identifiez vos limites et ce que vous pensez être capable de réaliser. Vous vous sous-estimez. En changeant votre perception de vous-même, vous pourrez repousser les murs qui vous enferment dans votre zone de confort. Votre futur dépend de ce que vous pourrez faire à partir de maintenant, et non de ce que vous avez fait par le passé. L’avenir n’est pas encore écrit. Il ne dépend que de vous.

 

64 – Faire des formations en ligne

Avant de vous lancer dans des formations présentielles longues, couteuses et engageantes, il existe des tas de formations en ligne, dans de nombreux secteurs qui vous permettent d’avancer sur un sujet tout en restant chez vous, en gardant une activité à temps plein ou à mi-temps. L’avantage c’est qu’elles sont beaucoup moins chères et disponibles en vidéos de partout. Vous pouvez tester votre motivation à vous lancer dans un projet sans vous ruiner, en découvrant de nouvelles compétences en lien avec ce que vous voulez faire.

 

 

65 – Ne pas négliger les nouvelles technologies : Web, Facebook, …

Une grosse partie des reconversions se fait aujourd’hui grâce à Internet : Dropshipping, sites marchands, webmarketing, blogging, copywriting, youtube, instagram, facebook… Ne sous-estimez pas la puissance et l’utilité des réseaux sociaux et d’internet. Quel que soit votre projet, vous devez intégrer l’analyse du potentiel économique des réseaux sociaux et d’internet à votre activité. Tout le monde est sur Facebook : votre voisin, vos parents, votre employeur mais aussi vos futurs clients ou partenaires.

 

66 – S’interdire de postuler à des postes qui correspondent à son ancienne vie

Vous voyez une belle offre d’emploi, avec un beau salaire, qui correspond exactement à ce que vous avez fait dans votre dernière expérience…. Et si ça valait la peine de postuler ? pour voir… au cas où…?  Et bien c’est une FBI  !( Fausse Bonne Idée), car en faisant cela vous restez dans votre zone de confort et vous vous empêchez de concrétiser un vrai nouveau projet pour votre avenir. Pourquoi ? Parce qu’on est attiré par la facilité… Or la réussite se trouve en dehors de votre zone de confort.

Ne prenez pas le risque de la facilité. Si vous décidez d’entamer une reconversion professionnelle c’est que quelque chose de profond en vous ne veut plus de votre ancienne activité, de votre ancienne vie.

 

67 – Désactiver ses notifications ou alertes de jobboard

En complément du point précédent, la tentation sera grande de continuer à avoir un oeil sur les offres d’emplois qui correspondent à ce que vous savez faire.  Ne serait-ce que pour vous rassurer. Je ne parle pas ici de vous désinscrire des sites d’offre d’emploi bien entendu, mais de désactiver vos notifications push, mail, sms, ou d’application mobile concernant les alertes d’offres d’emplois qui ne vous correspondent plus. Libérez-vous pour vous concentrer à 100% sur votre avenir. Vous ne pourrez réussir à avancer en ayant les yeux dans le rétroviseur.

68 – Faire un break : partir en voyage pour se ressourcer

Avant de démarrer, vous pouvez avoir besoin de prendre quelques semaines de repos pour vous préparer au changement. Dans ce cas, faîtes-le. Vous pouvez par exemple prendre du temps en famille, faire le tour de vos amis, retourner dans un des lieux importants pour vous, de votre enfance, ou faire un voyage qui a du sens, entre amis, en famille, …. Attention juste à ne pas être dans la fuite ou l’évitement, mais de délimiter cette période dans le temps de façon très précise, avec un objectif bien précis : profiter pour vous ressourcer et vous donner plus d’énergie pour la suite !

 

69 – Se faire un cadeau symbolique dont on a rêvé

Vous rêviez de vous offrir un bijou, une montre, un objet symbolique, un tableau, ou toute chose qui a du sens pour vous depuis toujours et qui gardera sa valeur, c’est l’occasion. Si vous en avez les moyens et que cela ne pénalise pas ou n’hypothèque pas votre futur alors c’est un investissement sur vous. Cet objet symbolisera le point de départ de votre nouvelle vie.

 

70 – Se faire plaisir : plus souvent

Plus généralement, on a tendance lors d’une reconversion à se limiter, faire attention à tout, prévoir au cas où… ce qui vous rajoute une couche au risque de déprime. La vie est courte, un excellent moyen de se rebooster, de travailler son estime de soi, c’est de multiplier les plaisirs de façon régulière. Se gratifier quand on a réussi quelque chose, s’offrir des petits cadeaux, pour célébrer les victoires. Autorisez-vous à prendre soin de vous également, tant que cela n’entrave pas l’avancée de votre projet. Pensez par exemple à vous allouer un budget mensuel plaisir  qui rentrera dans votre plan financier.

 

71 – Apprendre à se vendre / vendre

Quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes et votre projet, vous serez tôt ou tard dans une situation ou vous devrez vous vendre ou vendre : entretiens d’embauche, projet d’entreprise, recherches de financements, de partenaires, de clients … Vous devez monter en compétences. Pour commencer vous pouvez déjà lire cet article pour découvrir comment vendre sans vendre, et travailler votre attitude.

 

72 – Développer un projet personnel autour de vos passions

Il est toujours intéressant de réfléchir à des projets autour de ses passions car on sait qu’on aura toujours la motivation pour les faire avancer et s’impliquer. Commencez donc par un projet plaisir (sans but lucratif ni professionnel) et ensuite au fil du temps regardez quelles sont les opportunités qui se présentent, ensuite approfondissez et tester éventuellement les modèles économiques. Dans tous les cas, n’oubliez jamais votre épanouissement personnel en dehors du travail. Même si vous n’avez pas encore retrouvé d’activité.

 

73 – Démarrer un blog

Le blogging est un moyen de partager ses centres d’intérêt et passions, et de partager son expérience. Il permet de se créer une communauté autour d’un thème et de pouvoir à moindre frais créer des connexions avec beaucoup de monde et cela de façon mondiale. C’est également un moyen de montrer son expertise ou son expérience dans un domaine, avec pour avantage de vous crédibiliser. Vous pouvez coupler blogging et création de projet. Employeurs ou potentiels clients peuvent accéder à votre blog, c’est donc à la fois une belle vitrine, une carte de visite, un CV ou vous pouvez vous illustrer en expert et développer votre savoir-faire et votre expérience de façon très détaillée.

 

74 – Faire un voyage initiatique, une retraite spirituelle

La reconversion professionnelle nécessite souvent une prise de recul importante sur soi, une reconnexion à ses valeurs et une quête de sens. Vous rêvez d’entreprendre un voyage initiatique ou une retraite spirituelle ? C’est le moment. Ce retour à la spiritualité ou tout simplement au minimalisme : pas de téléphone, de pollution sonore, d’ondes négatives, de connexion avec le monde peut vous faire le plus grand bien si vous avez victime du système qui vous a broyé et que vous avez besoin de calme et de sérénité pour vous retrouver.

 

75 – Trouver son Ikigai

L’Ikigai est un terme japonais qui signifie à la fois :  “joie de vivre” et “raison d’être“.  Il symbolise la philosophie de vie japonaise qui serait en partie responsable de la longévité de son peuple. Trouver son Ikigai équivaut à trouver ce qui vous motive à vous lever le matin. L’Ikigai est le dénominateur commun entre  : ce que vous aimez, ce en quoi vous êtes bons, ce dont le monde a besoin et ce pour quoi vous êtes payé.  Cela reprend certains points que vous avons abordé. Pour trouver votre Ikigai vous devez identifier une activité  qui mixera : une ou des  passions – un ou des talents – les besoins de la société – un modèle économique ou de revenus.

 

 

76 – Faire des choses que l’on ne pensait jamais faire

C’est un moyen simple et efficace de sortir de sa zone de confort pour se prouver que l’on peut… Que c’est possible. Cela jouera sur vos croyances et boostera votre confiance en vous et votre motivation.  Pensez à la pub Coca-cola avec le retraité qui se dit ” … Qu’est-ce que je n’ai jamais fait dans ma vie  … ” (et dont il a toujours rêvé ). Profitez de votre temps, si vous êtes en bonne santé pour faire des choses extraordinaires.

 

77 – Se débarrasser des personnes toxiques : trier ses amis et fréquentations professionnelles

Durant notre vie on accumule des tas de relations qui ne nous apportent rien, au contraire parfois c’est l’inverse, certaines personnes nous tirent vers le bas. Elles nous maintiennent dans une situation qui les rassure. Ce sont des personnes toxiques. J’en parle également dans cet article sur les 5 erreurs à ne pas commettre dans sa reconversion professionnelle.  Les identifier est une des premières choses à faire. Posez-vous la question : à qui cette relation est le plus utile ? Qu’est ce qui me plait vraiment chez cette personne. Si vous estimez que ces personnes profitent de votre relation, vous empêchent d’avancer et ne vous apportent rien, éloignez-vous d’elles. Prenez les décisions qui s’imposent.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   Reconversion professionnelle test : quel est votre profil comportemental

 

78 – Arrêter de dépenser son argent en biens matériels sans importance

Nous vivons dans une société de consommation qui nous pousse à acheter des choses dont nous n’avons pas réellement besoin.  Nous sommes convaincus qu’il faut gagner beaucoup d’argent pour être heureux. Alors que la plupart des peuples et tribus qui sont les plus heureux dans le monde, selon des études ethnologiques n’ont selon nous rien, aucun bien matériel. Leur bonheur est ailleurs, ils le doivent à leurs relations, aux liens qu’ils créent avec les autres membres de la tribu, au temps qu’ils passent en famille, avec leurs enfants, et aux plaisirs simples et essentiels : le rire d’un enfant, la beauté de la nature, les longues soirées tous ensemble… C’est en grande partie ce qui est véhiculé dans les films de l’émission “Rendez-vous en terre inconnue” de Frédéric Lopez. Sans retomber à l’âge de pierre, je vous invite à démarrer une réflexion sur l’importance de posséder (trop) des biens matériels inutiles. Cela pourra vous aider à adapter ou réduire votre train de vie, pour plus de sens dans votre vie et également pouvoir financer votre avenir et votre réussite.

 

79 – Éviter les soirées rétrogrades 

La tendance que nous pouvons avoir quand on traverse une période difficile c’est de sortir entre amis, de faire la fête pour oublier et de boire plus que de raison. Cette attitude de fuite ne vous amènera que regrets et maux de tête. Avec dans la foulée une bonne dose de culpabilité, qui a pour effet à long terme de saboter votre estime de vous. Faites la fête et buvez pour de bonnes raisons, pour célébrer. Soyez responsables, réagissez pour maîtriser votre destinée et surtout respectez-vous. Vous le méritez.

 

80 – Sortir de chez soi tous les jours au moins 1 à 2 heures

C’est scientifique, le fait de rester enfermé nuit au moral et à la créativité. On a l’impression de tourner en rond comme un lion dans une cage, c’est déprimant. Quelle que soit votre situation, prenez chaque jour entre 1 et 2h pour aller prendre l’air, marcher, réfléchir, vous aérer. Il est recommandé de faire entre 7000 et 10 000 pas par jour pour rester en bonne santé si vous ne faites pas d’activité physique. Cela oxygènera votre cerveau et vous aidera à rester alerte et surtout créatif dans votre démarche pour trouver l’activité de vos rêves.

 

81 – Prendre le temps de contempler : nature, la beauté des éléments

Lorsque vous êtes dehors, sortez du mode pilote automatique. Observez la nature, les gens, les lieux, et prenez de nouveau le temps de vous émerveiller. Ce sentiment de contemplation et d’émerveillement est vital pour vous reconnecter à toutes vos émotions. Surtout quand on a vécu le “Metro Boulot Dodo” avec 50 heures de travail hebdomadaire pendant 10 ans ou plus. On finit par ne plus voir ses enfants grandir, ne plus rien remarquer, et devenir un véritable robot. Vous êtes en quête de sens, de vous-même, donc retrouvez vos émotions pour pouvoir donner un nouvel élan à votre vie.

 

82 – Se mettre au vert

Nous vivons et travaillons souvent dans des environnements durs, froids, bétonnés, surpeuplés et déshumanisés qui manquent de verdure et de nature. Profitez dès que vous le pouvez pour passer une journée en dehors des grandes villes, à la campagne, en forêt, dans un environnement sain et naturel. Votre corps et votre esprit en ont besoin. Encore plus, quand on a besoin de refaire sa vie.

 

83 – Faire le deuil de son ancienne vie

Votre ancienne vie n’était peut-être pas parfaite mais elle vous a permis d’arriver là où vous êtes aujourd’hui. Vous avez fait de bonnes choses et d’autres choses moins plaisantes.  En faire le deuil, c’est accepter de regarder en arrière sans mauvaises pensées, sans émotions négatives, sans culpabilité, sans remords, ni regrets. C’est également vous remercier d’avoir tenu bon jusque-là, malgré les difficultés. Si vous voulez changer de vie, vous devez prendre conscience de la richesse de tout ce que vous avez déjà acquis, appris, et intégré durant cette 1ère phase de votre vie. Ensuite seulement vous pourrez regarder l’avenir.

 

84 – Sourire à la vie : rire 10 minutes par jour

Des études scientifiques ont prouvé que le rire a un impact énorme sur notre organisme. Vous pouvez voir ici tous les bienfaits du rire sur la santé et le moral. Riez, regardez des spectacles comiques, ne ratez jamais une occasion.

 

85 – Recentrer sa vie sur l’essentiel.

Passez plus de temps, encore plus durant votre reconversion professionnelle, à vous recentrer sur l’essentiel. Pour vous en convaincre lisez le livre “ Les 5 regrets des personnes en fin de vie de Bronnie Ware (2012) (lien pour acheter le livre sur Amazon). Privilégiez votre famille, vos enfants, vos amis, et surtout vous.

 

86 – Lister tous les apprentissages de sa vie

Faites le catalogue de tout ce que vous avez appris durant votre vie. Si vous pensez ne plus être bon à rien vous allez vite voir que vous en savez beaucoup plus que vous ne croyez.

 

87 – Ecrire toutes ses compétences

Dressez l’inventaire de tous vos savoir-faire, qui dépendent de vos expériences professionnelles mais qui ne sont pas forcément spécifiques à votre ancienne activité.

 

88 – Noter tout ce qu’on désire apprendre

Vivez cet adage de Gandhi : “Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours“. L’un des principaux problèmes de notre temps, c’est qu’arrivé à un certain niveau de responsabilité, on pense tout savoir. Du coup, on n’apprend plus rien. S’en suit souvent une routine qui se transforme vite en lassitude, sentiment d’avoir fait le tour, et fini parfois en bore out. L’apprentissage maintient alerte et dans une posture de progrès continu. Restez toute votre vie un apprenti, doublé d’un bon sceptique pour vous améliorer en permanence. C’est un des secrets de la réussite dans tous les domaines. Faites la liste de tout ce que vous voulez apprendre : langues, domaines, techniques, sports, pratiques,…

 

89 – Graver ses moments de fierté

La fierté décuple la motivation et nous rend plus fort. Faire ou refaire la liste de toutes les choses dont on est fier(e)s  et que l’on a accompli, ou réalisé dans votre passé  est vraiment utile pour gonfler son égo dans le bon sens du terme. Pas uniquement les victoires,  mais surtout les moments humains ou vous vous êtes senti utile, accompli, et où vous vous êtes senti à votre place, rempli de joie ou de fierté.

 

90 – Faire l’inventaire de tout ce l’on a pas encore réalisé

Vous avez depuis toujours des projets personnels, des attentes de la vie, des espoirs, des envies… C’est le moment de faire la liste exhaustive de tout ce que vous voulez réaliser dans votre vie et que vous n’avez pas encore accompli.

 

91 – Formaliser clairement ses rêves les plus fous

Maintenant dresser la liste de vos rêves les plus fous. Ceux que vous n’osez dire à personne, qui sont vraiment intimes. Etre célèbre, écrire un livre, faire le tour du monde en voilier, aller sur la lune, … Il ne s’agit pas de vous limiter, au contraire, (ré)habituez-vous à déplafonner vos rêves, c’est une source d’inspiration infinie et c’est gratuit !

 

92 – Chercher une méthode, un plan

Quel que soit votre projet, votre idée, votre but, quelqu’un y a surement déjà pensé. C’est une bonne nouvelle, cela veut dire que le chemin est tracé. Si quelqu’un l’a fait, alors vous pouvez le faire. Partez en quête de ces personnes et renseignez-vous sur eux. Cherchez à trouver quelle a été leur méthode, leur plan, leur stratégie pour arriver à concrétiser leur projet. Ensuite vous n’avez qu’à suivre leur exemple et vous en inspirer.

 

93 – Construire son projet étape par étape avec un rétro planning

Pour réussir sa reconversion professionnelle, il faut construire un projet solide. Qui dit projet solide dit projet structuré et écrit. Bien souvent, je le constate,  le projet est vague et pas vraiment planifié dans le temps. On se donne une date butoir correspondant à la fin des droits Pôle emploi. Or quand on se penche sur cette fameuse date butoir et qu’on effectue un rétro planning, on se rend compte que cela ne rentre pas dans le délais impartis. Il est vraiment important d’évaluer chaque partie du projet, mettre des jalons, et surtout des délais réalistes, pour ensuite vérifier que le planning est cohérent.

 

94 – Se valoriser, chercher des signes de reconnaissance positifs

Les signes de reconnaissances positifs sont les marques d’attentions que les gens vous portent et qui sont bienveillants : compliments, paroles réconfortantes, soutiens, félicitations, encouragements…  Nous en avons besoin pour notre estime personnelle et donc pour garder un haut niveau de motivation dans un projet aussi mobilisant que la reconversion professionnelle. Si vous n’en recevez pas naturellement, votre objectif sera d’aller au devant des personnes proches pour leur faire exprimer ces signes de reconnaissances positifs à votre égard. Vous devez aussi vous en faire à vous même et surtout éviter l’autoflagellation qui ne sert à rien à part à vous maintenir dans un état de victime.

 

95 – Vérifier la faisabilité de son projet 

Par faisabilité, j’entends qu’il faut respecter plusieurs facteurs : votre disponibilité, vos capacités, votre temps, vos ressources, votre motivation, votre planning, votre environnement, la compatibilité avec votre vie, votre âge,…

 

96 – Prévoir plusieurs plans A

On entend souvent qu’il faut prévoir toujours un plan B, au cas ou le plan A ne marche pas. Or souvent le plan B est moins motivant, moins stimulant et tombe dans la zone de confort. Hélas, selon moi c’est le meilleur moyen de trop souvent se rabattre par facilité sur le plan B et d’être frustré. Je vais vous donner une solution pour ne plus jamais avoir de plan B.  C’est simple prévoyez un plan A  et … un autre plan A’… et  enfin un plan A” .  Cela veut dire 2 ou 3 plans A. Ces 3 plans doivent avoir pour vous le même niveau de motivation et d’attraction. En cherchant bien, vous trouverez toujours plusieurs façons de vous reconvertir en vous accomplissant. Gardez en tête d’avoir toujours plus de choix. Un choix unique n’est pas un choix.

 

97 – Adopter une attitude positive en toute circonstance

Votre réussite dépend à 50% de votre attitude. Travaillez votre attitude pour être positif et constructif en toutes circonstances et vous attirerez les bonnes personnes et les bonnes opportunités.

 

98 – Se faire des challenges

Nous sommes souvent stimulés par des challenges ou des concours. Par challenge, je veux dire un objectif à très court terme, qui vous fait sortir temporairement de votre zone de confort et qui vous générera une grande satisfaction, de la fierté et un boost de confiance en vous.  Posez-vous des challenges dans vos actions, dans le fait d’oser, dans vos relations, …

 

99 – Ne jamais abandonner

La réussite est l’aboutissement d’une succession d’échecs” Sir W. Churchill . Votre vie doit changer, et cela doit se faire sur la durée. Pour réussir sa reconversion professionnelle et changer de vie, vous devez intégrer le fait que vous devrez faire beaucoup d’efforts au départ et pendant une durée assez longue pour imprimer les changements.  Autrement dit prendre conscience que pour  réussir, vous devez prendre un ticket ALLER SIMPLE sans possibilité de revenir en arrière. Un peu comme quand on veut changer de régime alimentaire. Une diète temporaire ne suffit pas, il faut se rééduquer à un rééquilibrage alimentaire complet. Mais la transformation est réelle.

 

 

Cet article  vous a  plu ?  Partagez-le sur facebook ou vos réseaux sociaux

Notez-le en mettant 5 étoiles.

Abonnez-vous à ma chaîne youtube et cliquez sur la cloche pour être averti(e) des nouvelles vidéos à venir.

A très vite.

Comment avez-vous trouvé cet article?
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 44
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.