Laurent Gounelle : la réussite française de l’homme qui voulait être heureux

laurent Gounelle une réussite Française

 

Aujourd’hui je veux vous parler d’un auteur que vous connaissez peut-être ou alors vous aurez le plaisir de le découvrir :  Laurent Gounelle, Auteur de romans de développement personnel ou que l’on appelle parfois “romans initiatiques”.

Je vous parle de lui pour 3 raisons simples :

  • Il est Français et son premier livre : « l’homme qui voulait être heureux »  et d’autres sont des best-seller mondiaux traduits dans 25 langues : c’est donc une belle réussite Française !

 

  • Ce livre a changé ma vie et je vais vous expliquer pourquoi.

 

  • Le parcours de Laurent Gounelle est un bel exemple inspirant de reconversion professionnelle réussie et qui peut tous nous inspirer

 

 

1 – Laurent Gounelle : son parcours, sa reconversion professionnelle réussie

 

Une orientation à contre-sens :

Adolescent, Il voulait à devenir psychiatre. Intéressant non ? pour quelqu’un qui a dédié aujourd’hui sa vie à aider les gens à s’épanouir psychiquement.

Son père, professeur et chercheur en physiologie, n’avait aucune considération pour les sciences dites « molles ». Son médecin de famille lui, le dissuade ouvertement de devenir psychiatre. C’est trop d’obstacles pour lui, le jeune Laurent fait donc le choix d’une filière conventionnelle. Guidé par une éducation catholique et protestante stricte, il choisît alors des études d’économie, une orientation en contradiction avec sa première aspiration.

Diplômé d’une maîtrise à l’université de Paris Dauphine puis d’un 3eme cycle, un DESS à la Sorbonne, on pourrait penser qu’il a tous les atouts pour démarrer et réaliser une belle carrière.

Sauf qu’une fois embauché dans une grande entreprise comme chargé d’études financières, c’est la douche froide. Il ne sent pas à sa place. Plutôt attiré par la spiritualité que par la finance, il ne se reconnait pas dans cet environnement. Puis il enchaine les fonctions et les postes différents sans plus de succès, tentant de rentrer dans le moule mais son malaise empire. Il finit par se faire licencier.

Dans une interview de psychologies.com,   il explique: « À trop vouloir forcer ma nature, le malaise m’a rattrapé. Ma vie n’avait pas de sens. Je me sentais vide et désespéré. »

 

De la dépression à la renaissance

Il a alors 25 ans, de plus en plus mal dans sa peau, très maigre, allant même jusqu’à cacher sa dépression à ses parents.  Il entame une psychothérapie et commence à se former à la PNL, à l’hypnose Ericksonnienne et se passionne pour la psychanalyse.

Durant quelques années, il investit tout son temps et son énergie dans des formations. Il dira qu’il y a laissé toutes ses économies, se rendant même aux États Unis pour suivre de nombreux séminaires.

A force de travailler sur lui, de se découvrir grâce aux outils de développement personnel, la dépression se dissipe enfin pour laisser place à une évidence : il veut transmettre tout ce qu’il a appris et découvert.

Il a enfin trouvé sa voie, son but, sa mission et devient consultant en relations humaines pour améliorer les relations entre les personnes dans les entreprises, à la recherche de plus de sens dans le monde du travail.

Il exerce cette activité pendant 15 ans, et rencontre sa femme Zoe qui devient un pilier de sa vie.

 

Le choc et la concrétisation :

Tout aurait pu continuer comme cela, mais en 2006, son père et son meilleur ami décèdent quasiment simultanément d’une tumeur au cerveau et d’un cancer foudroyant. C’est le choc. Plutôt que de se laisser aller, il se met à écrire. En 3 mois, il termine le manuscrit de son premier roman alors qu’il n’en avait jamais écrit auparavant ! Tout coule de source, il avait ça en lui dira-t-il. Dans la foulée arrive la naissance de sa fille Léonie. Ces 2 évènements changeront sa vie à tout jamais.

A présent totalement à sa place, telle une évidence, il contacte par téléphone une maison d’édition sans aucun a priori. Il était sûr qu’il y aurait des lecteurs intéressés par son récit.  L’éditrice est immédiatement conquise par son authenticitéqui se retrouve dans son style qui peut paraitre pour certains un peu lourd et maladroit, mais qui touche au but.

Le succès est quasi immédiat, plus de 200 000 exemplaires vendus. Laurent Gounelle devient en 1 roman, best-seller et auteur à succès.  Son 2eme roman : « les Dieux voyage incognito » rencontrera le même succès, le 3ème« le philosophe qui n’était pas sage » également ! Du jamais vu !

 

 

2 – Le livre qui a changé ma vie

 

Peut-on dire qu’un livre peut changer une vie ?

Car oui ce livre a changé ma vie, ce n’est pas peu dire. Je vais vous expliquer pourquoi et comment.

Durant son interview donné à Psychologies.com, quand on lui dit que ses livres ont changé la vie de ses lecteurs, il répond modestement :« C’est agréable, mais ce n’est pas vrai. Un livre ne change pas une vie. Il peut être un déclencheur, rien de plus ».

Comment un petit livre comme celui-là a pu avoir un tel impact sur moi ? ou peut-être sur vous ?

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment vaincre sa phobie administrative en 10 + 1 étapes !

 

Un parcours similaire et une identification

 

Premièrement j’étais au moment de sa lecture dans la même situation que ce que l’auteur a vécu : en pleine crise existentielle. Ce livre a donc été une bouffée d’oxygène pour moi, et m’a envoyé un message très clair.

 

J’étais aussi responsable de mes pensées qui me maintenaient dans cet état.

En changeant ma perception des autres et de moi, je pourrais changer ma vision du monde et donc devenir celui que je voulais être. La solution était en moi, il suffisait que je cherche suffisamment profondément.

Ensuite parce qu’après m’être intéressé à la vie de l’écrivain, j’ai constaté avec grande surprise que j’avais un vécu très similaire.

 

En voyant que lui s’en était sorti et avait réussi, je savais que c’était possible 

Ado, je ne savais pas trop ce que je voulais faire de ma vie. Je suivais les conseils de ma mère qui était fonctionnaire/prof. Comme j’étais plutôt bon élève, J’ai donc intégré une école d’ingénieur (formation conventionnelle, et rigoureuse) parce que j’en avais les capacités et non pas parce que je le voulais vraiment. Quand j’ai commencé à travailler, je me suis senti très vite en décalage avec le monde du travail et avec ma hiérarchie. Malheureusement j’étais plutôt bon dans ce que je faisais, du coup ce n’est pas à 25 ans mais à 30 que j’ai commencé à vraiment ne plus me sentir à ma place, jusqu’à faire un burn out et ensuite être licencié.

 

La traversée du désert

J’ai commencé alors ma traversée du désert, à errer d’entreprise en entreprise, tentant de change de métier, en étant persuadé que je m’en sortirais tout seul. Finalement à 35 ans, je saisi l’opportunité de monter une société avec un associé, toujours dans le même domaine que mon expérience initiale et je me fait débarquer comme un malpropre du jour au lendemain au bout de 2 ans. S’en suit une vraie dépression, 6 mois sans sortir de chez moi… J’entame aussi une thérapie pour chercher à trouver ma voie. Et puis un jour une personne proche m’offre alors ce fameux livre : « l’homme qui voulait être heureux ». Elle en avait entendu parler et on lui avait recommandé. Elle le lit et me dit : « ce livre est pour toi ! »

 

Quel impact cela a eu sur moi : ce que ça a changé

 

La révelation

J’ai lu le livre en 4 jours, et mis 2 jours entiers à y réfléchir. Et soudainement tout s’est éclairé dans ma tête.  Je ne savais pas encore ce que j’allais faire, mais je voulais me former et comprendre ce qui m’avait amené à me planter et me mentir autant de fois.J’ai fait la démarche comme Laurent de commencer une formation en PNL pour mieux me comprendre. Et très vite cet engouement est devenu une passion. Je comprenais enfin ce qui me plaisait vraiment.

Mon père était médecin, ma mère prof de sport (donc coach) … Étrange coïncidence.  J’avais ce besoin impératif, d’aider les autres à réussir. C’était ça ce que je voulais faire !

J’ai également mis toutes mes économies dans mes formations sans savoir au début que je deviendrais coach et que je me mettrais un jour au blogging, que j’animerais des formations…tout prenait sens.

Bien sûr je n’ai pas compris tout cela immédiatement, je savais juste que j’étais dans la bonne direction et c’était ça l’essentiel.

 

L’envie de me réveiller, de bouger

Ce livre n’a pas changé immédiatement ma vie, il m’a surtout redonné l’envie de me bouger pour m’inscrire à ma première formation. Ensuite tout s’est enchainé. Cela n’a pas été toujours facile, j’ai dû également lutter contre le scepticisme familial.

Donc oui, on peut réellement dire que ce livre a été le déclencheur, le catalyseur qui m’a permis de changer ma vie. Et si je partage ça avec vous c’est que je souhaiterais vous en faire bénéficier.

J’ai depuis acheté et offert au moins 6 fois ce livre a des amis, ma famille, des proches.

Tout le monde ne le reçoit pas forcément de la même façon, mais à voir le succès de librairie, le message passe fréquemment.

 

Devenir maître de son destin

Ce que je vous invite à retenir et à méditer, qui est au coeur de ce livre et de ce qu’a vécu Laurent Gounelle et moi-même,  c’est que chacun est maître de son destin : nos pensées, nos croyances proviennent de notre éducation et de nos expériences, ce sont elles qui nous dictent nos actions, ce que nous faisons.

 

SI VOUS N’ETES PAS SATISFAIT DE VOTRE SITUATION, DE VOTRE VIE, DE CE QUE VOUS FAITES AUJOURD’HUI : TRAVAILLEZ DUR POUR CHANGER VOS CROYANCES, VOS PENSÉES CAR CELA CHANGERA VOTRE VIE 

 

Si vous n’y arrivez pas, faites vous aider.

Un grand merci à toi Laurent. Un grand merci à moi-même de ne jamais avoir lâché.

 

 

3 – Analyse du succès de Laurent Gounelle : l’homme qui a réussi à être heureux

 

Je ne vais pas vous développer le livre ici. Je vous recommande de le lire plutôt et de vous faire votre opinion.

Vous pouvez l’achetez ici :

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   5 façons de rater sa vie

 

Résumé rapide 

Voici juste un court résumé mais surtout un décodage des facteurs de succès qui ont mené Laurent Gounelle à devenir un auteur à succès reconnu et épanoui :

Ce livre raconte de façon métaphorique le parcours de vie de son auteur.

Julian, un professeur de 35 ans célibataire et mal dans sa peau qui, lors de ses vacances à Bali avec de amis entend parler d’un sage dans la montagne qui serait exceptionnel. Animé d’une curiosité sceptique, Julian, décide de rencontrer le sage sans savoir ce qui l’attend.

En 3 questions, le sage va lui faire prendre conscience qu’il n’est pas heureux, chamboulant ainsi toute la vie que Julian s’était construite.

A travers son livre mais également sa vie, Laurent Gounelle nous invite à réfléchir à :

 

  • Nos croyances :comment elles influencent notre vie, notre vision du succès et notre capacité à réaliser ou non nos rêves et notre pouvoir de les changer.

 

  • Notre relation aux autres : comment nous agissons en fonction du regard des autres, et donc comment se recentrer sur nous pour agir en fonction de soi uniquement   pour vivre la vie que l’on veut

 

  • Notre pouvoir de choisir : et donc de sortir de notre zone de confort pour décider, et de faire face à notre destin.

 

 

Comment Laurent Gounelle est devenu un auteur à succès

 

Si vous ne l’avez pas fait je vous invite à lire mon article où j’explique pourquoi je traite des réussites françaises et quelle est mon approche pour vous aider à intégrer les bonnes pratiques pour les reproduire et avoir la réussite que vous voulez  :

Cliquez ici pour lire mon article : “S’inspirer des réussites françaises”

 

L’authenticité : La réussite du livre est intimement liée au parcours de vie de son auteur

Le livre exprime le ressenti et le vécu de son auteur. Quand il parle de mal-être, quand Julian parle de son physique, c’est Laurent qui parle. Quand Julian se pose les questions, ce sont les mêmes que Laurent s’est posées durant sa traversée du désert.

 

La capacité à changer 

On peut réaliser ses rêves quand on le veut vraiment, il suffit juste de changer notre perception et nos croyances. Le roman donne de l’espoir à ceux qui en ont besoin. J’ai fait partie de ceux-là.

 

L’accessibilité : le livre est accessible à tous

N’en déplaisent aux intellectuels et aux purs littéraires, ce n’est pas du Victor Hugo mais on s’en fout. Même Laurent Gounelle en est conscient des imperfections. Ce livre nous explique également que le bonheur est accessible à tous.

 

Ne pas attendre d’être parfait 

C’est une des clefs. Au moment où Laurent écrit son livre, il traverse une phase de deuil. Et malgré cela, il finalise le manuscrit en 3 mois. Sans se soucier des imperfections, des détails de style ou des lourdeurs. Il avance.

 

Le plus important c’est le fond : le message

Laurent avance l’écriture de ces romans en se concentrant sur le fond, moins sur la forme. Gardant toujours un style direct que certains trouvent simpliste. On ne peut pas plaire à tout le monde, qu’importe les fans sont nombreux.

 

La simplicité 

En écrivant son livre dans un délai record, il accouche de l’essentiel, sans se perdre en fioritures. On comprend à travers son histoire personnelle qu’il a mis finalement 40 ans pour que son livre s’écrivent en 3 mois. Ne pas confondre simplicité et simplisme.

 

Etre Aligné 

c’est ce sentiment d’être à sa place, de dire, faire, penser en cohérence avec ce qu’on est. On parle aussi de congruence. C’est ce qui donne la puissance des propos dans le récit, qui ne ment pas, qui parle vrai. On est aligné quand ce quand on respecte ses valeurs profondes et qu’on agit en conséquence tous les jours.

 

Etre Audacieux 

il en aura fallu à Laurent Gounelle pour appeler la maison d’édition avec aplomb. Il faut « Oser », Comme Julian ose aller rencontrer le sage dans la montagne sans savoir ce qu’il attend. Ne dit-on pas la réussite sourit aux audacieux.

 

Aimer les autres, sa passion pour les rapports humains

S’intéresser aux autres finalement c’est s’intéresser à soi. Les 15 ans de travail dans le domaine comme consultant relations humaines lui ont permis de se ressourcer, de donner, de revenir à ses fondamentaux, de travailler de sa passion. Toute cette expérience positive accumulée a renforcé son estime et sa confiance en lui. Lui donnant les atouts et se   pour finalement comprendre ce qui est important pour chacun d’entre nous.

 

Savoir se former 

Laurent a été capable de mettre de côté sa formation initiale, pour se lancer corps et âme dans un nouvel axe qui a plus de sens. Il a investi toutes ses économies pour developper des compétences en accord avec ses valeurs et qui lui correspondait totalement.

 

Ce sont tous ces messages forts que nous partage l’auteur et qui résonnent en nous pour nous pousser à réagir.

 

 

4 – Comment reproduire le schéma de réussite de Laurent Gounelle 

 

Cherchez et trouvez une activité qui vous passionne

Mettez le temps qu’il faut pour le trouver mais trouvez-le. Listez vos passions, toutes les choses que vous aimez vraiment faire, passez y du temps. Demandez vous si vous pourriez faire cela tous les jours, et si vous ne vous lasseriez pas. Si la réponse est OUI, alors renseignez vous sur les filières, creusez, rencontrez des personnes dont c’est le métier et faites tout ce que vous pouvez pour vous orienter dans cette direction. Ne tenez pas compte de la contrainte économique, ou si vous pensez que ce métier n’a pas de débouché ou que le salaire ne sera pas adapté. L’essentiel c’est de vous orienter vers ce qui vous passionne. Vous n’en êtes pas encore là.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   50 conseils vitaux pour réussir par des entrepreneurs français à succès !

 

Travaillez sur vous pour vous aligner totalement

Si vous vous sentez en désaccord avec vos valeurs, si votre métier vous semble ne pas vous correspondre. Chercher à savoir quelles sont vos valeurs, apprenez à vous connaitre. Developper un vrai projet de vie.

 

Rendez accessible et simple ce que vous faites, dites, vendez

Il faut parfois des années pour comprendre l’essentiel : Entrainez vous à résumer le coeur de votre activité en 1 minute ou 150 mots  en intégrant  : qui vous êtes, ce que vous faites, votre différence et les bénéfices que apportez.

 

Soyez audacieux

Prenez votre téléphone et contactez la/les personnes que vous avez toujours voulu contacter. Listez 5 personnes et n’attendez pas. Préparez vous en écrivant 1 question que vous voulez leur poser. Appelez les dans la semaine. La chance sourit aux audacieux. Que ce soit pour trouver un travail, monter une boite, … lancez-vous. Appelez au lieu d’écrire des emails, ou alors déplacez vous, sortez du lot.

 

N’attendez pas d’être parfaits

Faites ! vous avez un produit, un service, une activité… n’attendez pas que tout soit parfait pour avancer. Vous cherchez un emploi, n’attendez pas d’avoir 100% des compétences pour postuler. Osez, foncez.

 

Ne soyez pas trop sensible au regard des autres, travailler votre force de décision

Vous êtes sensible au regard des autres. Entrainez vous à prendre la parole en public, prenez des cours de théâtre, jouer de la musique en publique, commencez avec votre entourage proche et demander des avis bienveillants. Vous allez voir que vous allez vite prendre confiance. Ensuite,  Prenez des décisions, faites des choix.

 

Affirmez-vous. Apprenez à dire non en sachant ce que vous voulez

On appelle ça l’assertivité, dire non en respectant l’autre. On peut dire aussi dire non sans dire non. Comme faire, c’est simple : définissez ce que vous voulez vraiment. Et posez vous une seule question : est ce que ce qu’on me propose me rapproche de mon objectif. Si la réponse est NON, préparer une formulation ou vous remerciez sincèrement la personne de son aide, dites lui que vous allez y réfléchir et que ce qu’elle vous propose est précieux, et faites comme vous avez choisi vous.

 

Formez-vous au domaine qui vous passionnent. Investissez sur vous

Réaliser une formation, assister un séminaire sur ce qu’on aime nous aide à developper notre estime de nous. Le fait d’investir de l’argent dans une formation renforce cet effet. On parle ici d’économies, attention à ne pas dépenser votre capital ou l’argent nécessaire pour vivre. Il ne s’agit pas de tout miser sur un formation. Celle-ci ne vous rapportera pas d’argent à court terme. Le chemin peut être encore long.  Trouvez éventuellement des aménagement pour étaler les paiement en plusieurs fois.

 

 

Vous avez découvert comment Laurent Gounelle a transformé sa passion pour l’humain en une belle réussite française grâce à l’écriture. 

Vous pouvez également lire son interview  dans  psychologies.com

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur j’aime et partagez cet article sur vos réseaux sociaux. Mettez un commentaire pour me dire ce que vous avez pensé du livre et comment ce livre vous a aidé vous si c’est la cas.

A très vite

 

 

Information sur les liens : En toute transparence

Concernant les liens Amazon et les affiliations : je touche une faible commission si vous commandez les livres  via mes liens. Cela ne modifie pas leur prix de vente mais ça me permet de limiter les frais d’entretien du blog. Merci.

Comment avez-vous trouvé cet article?
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 114
    Partages

3 thoughts on “Laurent Gounelle : la réussite française de l’homme qui voulait être heureux”

  1. Merci Fréd pour ton partage. Cela me fait penser à la roue de Hudson.

    Je ne sais pas si tu connais. En gros, cela signifie que par moments, surtout lorsque l’on traverse une crise, il est important d’aller réaliser une véritable introspection pour sortir grandi de cette crise. Mais cela implique de dépasser nos peurs..

    Moi, c’est pareil. Sur mes 4 années de travail salarié, il n’y a que deux mois durant lesquels je n’ai pas eu la boule au ventre en allant travailler. C’est en faisant une formation de groupe avec une coach, puis en me faisant coaché individuellement que je suis parvenu à me mettre sur une voie qui me permet de m’épanouir !

    Au plaisir d’écrire un article invité pour toi à l’occasion pour te partager mon expérience : )

  2. Bonjour,
    très touchée par vos conseils et analyses du livre de Laurent Gounelle. Moi même étant boulversée par ces lectures, je me permets de vous demander si monsieur Gounelle a une adresse E-mail ? En effet je souhaiterai lui faire part de mes impressions.
    Bien à vous
    Fabienne

    1. Bonjour Fabienne, merci pour votre retour. Je n’ai pas l’adresse email de Laurent Gounelle, mais je pense qu’en passant par sa maison d’édition sur sa page on doit pouvoir lui écrire. En cherchant un peu, je pense que vous trouverez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.