Les 4 secrets pour vendre sans vendre (4/4) – Faire la différence pour vendre

Cet article est divisé en 4 parties, ceci est la 3ème partie sur 4.

Les autres parties se trouvent :

 

Nous allons voir maintenant que l’un des 4 secrets pour vendre sans vendre est :   Faire la différence pour vendre.

 

 

Faire la différence pour vendre

 

4 – Faire la différence pour vendre ou se vendre

 

Les mauvais réflexes 

 

Voici 3 exemples de choses qu’il est fortement déconseillé de faire :

  • Baisser son prix en pensant que cela va déclencher l’acte d’achat. C’est une énorme erreur. Car en plus de baisser votre marge, cela donner une image que votre prix est surévalué.
  • Construire une offre similaire à toutes les autres et en fin de compte votre contact préfèrera aller chez votre concurrent, moins cher…
  • Se conformer à la norme, aux codes reconnus et convenus, en vous disant que c’est comme ça qu’on fait dans votre métier. Du coup on vous confond souvent avec d’autres ou vous vous fondez dans la masse. Il vous sera extrêmement difficile de vous faire connaître et de vous imposer sur votre marché.

 

Si vous êtes normal, si votre produit est banal, conventionnel, déjà vu, vous risquez vite d’ennuyer vos prospects ou vos clients. Personne n’a envie de manger dans un restaurant banal, d’acheter une voiture normale, d’aller voir un spectacle ordinaire,

 

 

Si vous ne voulez pas être comparé, il faut être incomparable

 

Et donc , il faut être différent :

  • Pour ne pas que le prix soit le seul critères de la décision d’achat
  • Pour éviter que votre prospect n’aille acheter ailleurs après vous avoir rencontré
  • Pour marquer l’esprit de votre interlocuteur et qu’il se souvienne de vous.

 

 

Voici maintenant 6 clefs pour être incomparable :

 

faire la différence pour vendre : pas de compromis sur les fondamentaux

 

 

N°1 : Avoir des fondamentaux et les respecter 

 

Tout le monde sait en général ce qu’il faut faire pour être en bonne santé, pour apprendre une langue, pour être un bon vendeur.

Le gouffre entre l’ignorance et le savoir est plus petit qu’entre le savoir et l’action !

Par fondamental, j’entends ce que vous devez FAIRE , et non pas ce que vous devez apprendre pour réussir et vendre votre offre, votre produit ou vos services.

 

Mes fondamentaux 

 

Les fondamentaux ce sont les pratiques non négociables à mettre en oeuvre pour réussir. Pour un sportif  de haut niveau ces pratiques fondamentales sont par exemple par jour  :

  • Une alimentation saine, spécifique  et adaptée  à chaque repas
  • 30 minute de préparation mentale
  • 1h30 de préparation physique
  • 1h d’entrainement de fond ou d’endurance
  • 3h d’entrainement avec répétition des gestes et gammes
  • 1h de repos sieste
  • 30 minutes de stretching ou massages
  • 8h de sommeil

Le tout avec une bonne équipe : coach,  préparateur, sparing Partner, nutritionniste, kiné…

Ces fondamentaux peuvent varier selon les programmes de chaque champion et du type de sport mais globalement on retrouve toujours un peu le même type de programmes.  Ce sont bien là des éléments non négociables pour quiconque souhaite atteindre et maintenir un niveau national voir international.

Donc, pour votre métier, et votre activité commerciale, c’est exactement la même chose. Vous voulez devenir meilleur que les autres, sortir du lot, alors vous devrez avoir des fondamentaux liés à votre activité et à vos actions de vente.

Ensuite vous devrez construire vos gammes, et vous mettre en action pour travailler quotidiennement afin de devenir un champion dans votre domaine et dans la vente.

 

Définir vos fondamentaux pour faire la différence pour vendre

Répondez à ces questions :

  • Qu’est ce que je dois faire pour être ou devenir un bon vendeur?
  • Qu’est ce que je ne fais pas et qu’il faut que fasse absolument tous les jours pour devenir meilleur et progresser jour après jours?
  • Qu’est ce que je dois changer pour avoir plus de résultats?
  • Quelles sont les choses que je ne remettrai jamais en question dans mon activité et que je dois travailler tous les jours pour devenir encore meilleur?
  • Quelles sont mes talents personnels qui rendent mon offre, mon service unique?
  • Comment puis-je travailler ces talents pour encore progresser?
  • Quelles sont mes valeurs et quelles sont les pratiques associées à mon métier qui me sont propres? Comment les mettre en avant?

 

Les pièges à éviter

Faites attention à ne pas tomber dans le piège de tous les lieux communs, les évidences. Celles qui rentrent dans la catégorie “mauvais réflexes” que je citais plus haut du genre :

  • Je suis expert-comptable et je suis rigoureux et j’aime les chiffres …
  • Ma valeur ou mon talent c’est le professionnalisme : vous avez déjà acheté quelque chose chez quelqu’un de non professionnel?
  • Je suis quelqu’un d’ honnête : je ne vous détaille pas …
  • Je suis Ponctuel : c’est le minimum !
  • Nous sommes rigoureux : encore heureux…
  • Chez nous c’est la qualité avant tout : ah bon pourquoi vous pensez que les autres vendent de la m….?
  • Nous avons le meilleur rapport qualité prix : par rapport à quoi? à qui?

 

Exemple : 

Voici un exemple plus parlant de fondamentaux différenciants. Prenons un restaurant par exemple qui pourrait dire et travailler tous les jours dans ce sens :

  • Tous nos produits sont frais du marché , bio et achetés quotidiennement
  • Tous nos plats sont faits maison, par notre chef et notre équipe
  • Nous changeons notre carte tous les 3 mois
  • Nous offrons systématiquement un verre pour les clients qui attendent plus de 5 min avant d’avoir une table

Un autre exemple avec un avocat independant :

  • La 1ère heure de consultation est gratuite et vous ressortez avec un vrai conseil pour prendre une décision
  • Nos honoraires sont forfaitaires
  • Vous recevrez des points hebdomadaires sur votre dossier toutes les semaines

 

Pas de compromis !

 

Prenez le temps de définir vos fondamentaux, vos gammes pour réussir, et NE FAITES JAMAIS AUCUN COMPROMIS sur ces points.

En conséquence, préférez refuser une vente que de céder sur ces points.

Est ce qu’un sportif de haut niveau peut se permettre de craquer et  ne pas s’entrainer physiquement toute l’année? ou changer ses habitudes alimentaires, ou encoresortir en boite régulièrement? Cela arrive parfois et on voit le résultat…

 

 

 

 

faire la différence pour vendre : faire plus

 

N°2 : En faire plus 

 

Faire plus de quoi ?

 

C’est important pour se démarquer et faire la différence pour vendre de faire plus.

Il y a 2 catégories dans laquelle faire plus :

  • Faire plus dans votre pratique : plus de travail, plus de formations, plus d’entrainement, plus d’analyses, plus de démarches, plus d’appels, plus de vidéos sur youtube, plus d’articles, plus de contenu …
  • Faire plus pour vos clients : plus de produit, plus de bonus, plus de relation, plus de SAV, plus de mis en relations, plus de conseil,…
Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   S'inspirer des réussites françaises

 

Ne vous satisfaites pas du minimum.

Comment ?

 

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire  pour vos clients :

  • Offrez plus pour le même prix : pour 10 produits achetés, le 11eme gratuit
  • Créer plus de lien : de contacts téléphoniques, de rencontres organisées, d’évenements
  • Si vous vendez une formation, offrez un module supplémentaire ou un accès à une plateforme en ligne.
  • Créer un club VIP pour vos clients avec des avantages exclusifs
  • Offrez de vrais bonus ( pas des cadeau d’affaires  ) : des prestations complémentaires que le client n’a pas demandé. 
  • Offrez des conseils  cadrés en plus de vos prestations
  • Continuez d’envoyer des bonus à vos clients même une fois que vous ne travaillez plus avec eux.

 

Pour votre pratique professionnelle :

  • Testez plus : définissez plus de stratégies de vente et évaluez les en les testants
  • Sondez plus : demandez plus l’avis de vos clients ou prospects
  • Impliquez ou mouillez vous plus : dans vos garanties, dans votre engagement, dans votre contrat
  • Travaillez la qualité des échanges, contacts mail personnalisés,
  • Travaillez plus longtemps que les autres, contactez plus de monde
  • Communiquez plus sur internet

 

Tout cela n’a qu’un seul but : Ne jamais baisser votre prix  et fidéliser votre client pour qu’il parle de vous en disant que vous êtes incroyable à tous ses amis.

 

 

N°3 : Devenir excellent 

 

 

Le travail, le travail, le travail

 

Discipline et la régularité

Juste avant nous avons vu qu’il fallait faire plus. Pour faire la différence pour vendre, il faut souvent passer aussi par plus de disciple et plus de régularité à vous entrainer, à pratiquer pour renforcer et affirmer vos fondamentaux.

 

Se challenger

Si vous n’avez pas d’ambition, si vos objectifs sont “petits”  ou si vous vous satisfaites du minimum, vous risquez de vous endormir. La conséquence :  vous vous ferez tôt ou tard dépasser par d’autres qui ont plus d’envie et qui travaillent plus. A terme c’est votre activité qui sera mise en difficulté.

 

Côtoyer les meilleurs

Dans le sport, si vous vous confrontez toujours à des personnes d’un niveau inférieur, nous n’allez jamais progresser. Vous resterez dans votre zone de confort.

Pour devenir le meilleur, il faut se frotter aux meilleurs, perdre contre les meilleurs, apprendre, travailler et ensuite battre les meilleurs.

 

Se former pour s’améliorer

 

Etre autodidacte c’est bien pour commencer. Vous pouvez avoir un talent naturel, une aisance, des facilités. Mais à long terme vous allez sans doute plafonner.

Prenons l’exemple de l’apprentissage d’un instrument de musique. Vous pouvez apprendre par vous même par mimétisme, alors vous regardez des vidéos, lisez des livres et pratiquez dans votre coin. Seulement au bout d’un moment vous allez être limité. Il vous manquera la technique, les rudiments, les fondamentaux, puis de la dextérité, ou de la coordination…

Dans la vente c’est la même chose : peut être avez vous des facilités relationnelles, et vous vous en sortez plutôt bien. Ne négligez pas non plus la partie technique et la méthode comme nous l’avons vu dans l’article sur les compétences pour vendre.

Se former régulièrement et apprendre aux cotés des meilleurs permet de devenir le meilleur. Parfois regarder des vidéos et lire des livres ne suffit pas.

 

“Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours”   Gandhi

 

Remettez-vous en question

 

Le doute est un moteur puissant de motivation. Douter de ses capacités à être un bon vendeur doit vous permettre de toujours travailler pour vous améliorer. Il ne s’agit pas là de tout remettre en question tout le temps. Mais de vous faire des retour réguliers. De vous demander ce que vous pouvez encore améliorer. Même quand les résultats sont là. Ne jamais se satisfaire de ce qu’on l’a obtenu. C’est là l’apanage des grands.

Douter ne doit pas vous empêcher d’avancer et de faire. La seule façon d’échouer réellement c’est de ne jamais rien tenter. Pensez régulièrement à ces mots et pratiquez, pratiquez, pratiquez :

 

“la réussite est l’aboutissement d’une succession d’échecs”.Churchill

 

Lorsque vous regardez un spectacle du cirque du soleil : tout semble facile, évident, naturel.

Demandez vous combien de fois l’acrobate est tombé durant l’année d’entrainement ? combien de centaines, de milliers d’heures d’efforts intense il lui a fallu pour réussir son numéro. Au prix de quelles douleurs, blessures peut etre il est là devant vous. Combien d’années de travail il lui a fallu pour vous faire rêver.

 

Le travail est invisible, le résultat éclatant

 

 

faire la différence pour vendre : provoquer de l'émotion chez vos clients

 

 

N°4 : Générer de l’émotion chez ses clients

 

Nous sommes des êtres de relations. Nous n’aimont pas être seuls. Et nous sommes naturellement attirés par les personnes qui nous touchent.

 

L’humour

 

Nous l’avons vu dans cet article ,  faire de l’humour pour créer un lien spécial avec nos clients est un moyen de faire que cette personne se rappelle de nous, nous trouve sympa, différent.

Cela à condition évidemment que cela ne soit pas surjoué, forcé,  pas naturel, ou pas authentique.

Beaucoup de nos humoristes Français sont des gens normaux en dehors des projecteurs. Autrement dit ils ne passent pas leur vie à faire des blagues, à faire rire.

Prenez Louis de Funès par exemple, un monstre sacré du cinéma français dont j’étais fan quand j’étais petit. Et bien un jour j’ai découvert que c’était quelqu’un de très sérieux voir même un peu froid dans le privé. Il passait des heures et des heures à répéter ses rôles, ses grimaces, ses mimiques pour avoir un impact maximum sur les spectateurs.  De nombreux comiques actuels sont dans le même cas.

Ce que cela nous apprend :  l’humour, cela se travaille. Le sens de la repartie aussi. Les blagues également.

Générer de l’émotion chez ses prospects ou clients ne se résume pas uniquement à faire rire.

 

 

L’experience inoubliable

 

Notre cerceau code nos souvenirs en associant des images, des sons des sensations à des émotions.  Plus l’émotion est forte, plus le souvenir est intense et plus on s’en rappelle longtemps . 

 

Vous vous souvenez surement de la première fois que vous avez pris un grand huit ou fait le space Mountain de Disneyland paris. Mais surement aussi du premier film d’horreur qui vous a terrifié quand vous étiez ado : “les griffes de la nuit”,” Halloween” …

Et que dire de la première fois ou vous avez fait l’amour? ou êtes tombé amoureux?

Nous nous rappelons de nos expériences extraordinaires : que ce soit les bonnes comme les mauvaises !

Pour faire la différence pour vendre,  l’unique question que vous devez vous poser est :

 

Est-ce que ce que je fais, dis et vends peut faire vivre une expérience inoubliable à mon client 

 

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les 4 secrets pour vendre sans vendre (3/4) - Les compétences fondamentales

Vous pouvez ensuite procéder en répondant à ces questions  et en construisant ou modifiant votre offre et votre approche en fonction de vos réponses :

  • Est-ce que ce que je propose contribue à améliorer considérablement un aspect de la vie de mon client
  • Mon offre, mon service  ou mon produit apporte il un bénéfice concret immédiat à mon client
  • Dans quel état émotionnel je veux que mon client/prospect  se sente : à mon contact? en utilisant mon offre ou produit?
  • Que va-t-il rester comme perception, comme ressenti à mon client une fois qu’il aura fini d’utiliser mon produit, mes services;

 

Votre histoire

 

Depuis que nous sommes petits, nous aimons qu’on nous raconte des histoires. Cela nous parle.

La publicité a les moyens de long métrages de cinéma. On utilise de vrais acteurs, des décors grandeur nature, des effets spéciaux et de vrais scénaristes construisent des histoires avec des personnages qui sont créés pour que vous vous identifiez à eux.

 

Racontez votre histoire.

Peu importe ce que vous vendez ou offrez.

  • Racontez nous votre parcours de vie, vos expériences.
  • Dîtes nous pourquoi vous avez choisi aujourd’hui de vendre ce produit, de monter votre entreprise, de vous mettre à votre compte,…
  • Expliquez nous ce qui vous fait vibrer, vos passions

Dites nous tout cela avec cohérence, sincérité et authenticité et vous nous donnerez envie de vous connaitre plus, de vous fréquenter et de vous acheter vos produits.

C’est une partie absolument incontournable si vous voulez vendre sans vendre et sortir du lot.

 

Mes conseils  
  • Eviter les sites  impersonnels, froids et ou on ne sait pas qui se cache derrière
  • Montrer-vous et parlez de vous de votre histoire ( en vidéo, à l’écrit, en interview)
  • Si vous ne savez pas ou n’arrivez pas à le faire, passez par un professionnel du métier qui vous aidera.

 

 

N°5 : Sortir du cadre et se démarquer de la concurrence :

 

Comment devenir disruptif

 

Etre disruptif est un mot très à la mode. Concrètement il s’agit de marquer les esprits en créant une surprise pour capter l’attention et faire qu’on se souvienne  de vous.

Je me rappelle d’une avocate en droit immobilier qui un jour raconta lors d’une réunion professionnel une de ces interventions pour un constat et faire résilier un bail de location professionnel. En l’occurence elle s’est rendu dans une boulangerie qui organisait clandestinement la nuit dans ses sous sol des soirées coquines ! Cette anecdote est restée marquée dans ma mémoire et ceux qui l’ont entendu, croyez-moi. En 1minute elle avait réussi à nous faire rire, nous marquer et choquer certains tout en expliquant son métier et l’un de ces aspects parfois cocasses.

Vous imaginez bien qu’on ne s’attendait pas à entendre cela de la bouche d’une avocate respectée du barreau de Paris. Et pourtant c’est sa marque de fabrique. Elle est cash et ses anecdotes sont toujours un régal.  Voilà un excellent exemple de présentation disruptive.

Je vais vous donner quelques exemples pour devenir à votre tour disruptif :

  • Faites l’inverse de ce que tout le monde fait dans votre domaine : les confrères sont tristes ou sinistres, soyez drôles et plein de vie, et que cela se reflète dans votre communication sur vos supports etc…
  • Votre activité est conventionnelle : mettez y un peu de folie.
  • Racontez des anecdotes et des histoires clients cocasses.
  • Tout le monde communique à l’écrit dans votre domaine? Soyez le premier à faire votre chaine youtube
  • Les offres de votre métier sont avec obligation de moyen? Engagez vous sur le résultat et faites le savoir

Cassez les codes 

 

Je parle ici des codes : vestimentaires, logotype, charte graphique, image, vecteur de communication

Mais aussi par exemple le mode de livraison de votre produit ( par vélo écolo par exemple ) vous aurez l’occasion de montrer que vous contribuer au developpement durable

Ou encore changez la structure de votre offre. Passez de la formation au elearning, de la vente à la location, de l’achat à l’abonnement…

Vous êtes votre propre offre ? Consultant Indépendant, etc…  choisissez des lieux insolites pour vos rencontres.

Qui n’a pas entendu parlé de ce fameux restaurant à Paris ou on mange de le noir complet ! Toujours complet … et pourtant ce n’est pas de la haute gastronomie mais la liste d’attente déborde à chaque fois.

Vous êtes boulanger? pourquoi ne pas vendre des gâteaux par internet, créer une chaine youtube etc…

J’ai encore cet exemple de ces blogueurs qui ont réussi en vendant des oeufs de poule bio par internet.

 

Osez

 

Lorsqu’il s’agit de se démarquer, très peu de gens osent. Et vous savez quoi? Et bien c’est tant mieux pour eux, car du coup ils sont seuls et monopolisent le marché.

La réussite n’est pas forcément liée aux compétences, et au fait d’être le meilleur au départ. C’est souvent même loin d’être le cas. Certains ont même démarré leur activité en même temps qu’ils ont osé se filmer sur internet.

Prenez par exemple les youtubeurs célèbres. C’est en se filmant tous les jours qu’ils ont pu progresser. Après quelques années ils sont devenus très bons, et ont donc une énorme longueur d’avance sur tous ceux qui se lancent aujourd’hui.

Ils ont osé, ont été les premiers, ont attiré l’attention, on pu testé, progresser et maintenant ils sont les meilleurs.

 

Restez Authentique

 

A trop vouloir trop se démarquer, on peut faire n’importe quoi pour intéresser les gens. Et ça peut virer au ridicule.

Les oeufs livrés par internet : cela a du sens. Circuit court, de la ferme au consommateur direct sans passer par les intermédiaires, le client est gagnant, le producteur également et l’environnement aussi !

Voici quelques conseils de bon sens qu’il est bon de rappeler :

  • Ne devenez pas une caricature de vous, 
  • Attention au mauvais goût,  ou trop de provocation
  • Ne cherchez pas à tout prix une accroche, un message, une communication qui ne vous correspond pas

Soyez vous même, si vous êtes quelqu’un de sérieux et austère, la cravate ou la robe avec des canards n’est pas forcément une bonne idée ! Mais vous le savez déjà.

Par contre si vous êtes passionné par un sujet, faites le savoir et utilisez vos passions comme biais de communication ou d’accroche.

 

 Devenez unique, vous serez tout seul sur votre marché !

 

 

 

Faire la différence pour vendre : l'art du détail

 

 

N°6 : Soyez pointilleux sur les détails

 

Pointilleux mais pas perfectionniste

 

Quelle est la différence entre pointilleux et perfectionniste. Quelqu’un de pointilleux va s’attacher à faire de façon exigeante. alors que le perfectionniste va se préparer et ne jamais passer à l’action avant d’être sûr que tout soit parfait. Il n’est jamais prêt.

Soyez donc exigeant, et attachez vous aux détails de votre offre, de votre produit, de tout ce que pourra voir votre prospect / client. Mais ne tombez pas dans l’extrême qui consiste à faire de la procrastination intelligente. C’est à dire vous inventer des prétextes pour ne pas avancer, ne pas faire.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :   Procrastination : 6 étapes pour arrêter de tout remettre au lendemain

 

 

Garder le sens du détail :

 

On dit que pour savoir si un Homme a une bonne hygiène, une femme regarde ses chaussures !

Quand nous rencontrons quelqu’un de nouveau, notre cerveau reptilien (celui qui guide nos instincts primaires) nous envoie une information quasi instantanée : ami ou ennemi (Sympathique ou Antipathique).

Autrement dit : j’ai envie d’aller vers cette personne ou de m’enfuir ! Juste après, nous devenons des machines à juger. Nous scrutons la personne, sa façon de s’habiller, son visage, ses cheveux, ses manières pour nous faire notre idée avec des critères comme : ressemblance ou différence et bien d’autres encore.

Mettez toutes les chances de votre coté : soignez votre offre, votre tenue, votre look, vos supports, vos emails, votre image…

Ce que se dira votre client c’est que si vous êtes à cheval sur les détails, c’est que vous êtes a cheval sur les choses importantes et donc que votre offre est solide.

 

 

 

Faire la différence pour vendre : s'enflammer comme Macron

 

N°7 : Vibrez et passionnez-vous !

 

Comprenez le sens de ce que vous faites

 

Un vendeur qui utilise et est fan des produits qu’il vend sera beaucoup plus efficace. C’est une évidence. On aura du mal à demander à un Vegan de travailler dans une boucherie !

Vous devez être le premier utilisateur de votre offre ou produit et en être fan.

Un vendeur de Renault qui roule en BMW…  sera-t-il aussi bon qu’un fan de la marque? Si vous voulez vendre un produit, vous devez être convaincu par votre produit ou votre offre ou votre service.

Le cas le plus difficile c’est quand vous devez “vous vendre”. Autrement dit : le service c’est vous, vos compétences. Dans ce cas, vous devez faire un travail sur votre estime de vous et votre confiance en vous. Et surtout vous appliquer à vous même vos compétences et vos conseils. Et en être le porte drapeau, le représentant vivant.

Ne tombez pas dans le syndrome Jérome CAHUZAC :  Ministre qui faisait la guerre à l’évasion fiscale en ayant planqué son argent en Suisse.

Si vous voulez travailler dans le bien-être , soyez agréable, ultra positif et en harmonie avec vous même... J’enfonce une porte ouverte, et pourtant j’ai déjà croisé une sophrologue qui communiquait son stress et des nutritionnistes en surpoids !

De la même façon, un expert comptable ou un avocat bordélique n’inspire pas forcément confiance.

 

Soyez animés d’une réelle intention

 

Le pouvoir de l’intention dans la vente est important. Il va déterminer votre niveau d’implication et donc d’engagement. En conséquence   vous vibrerez plus ou moins fort en en vous exprimant. Votre pouvoir d’entrainement et donc d’adhésion en dépend. Votre interlocuteur sera plus ou moins sensible à votre discours que vous serez investi par une mission d’intérêt supérieur pour vous.

 Questions à se poser
  • Quelle est mon intention vis à vis de mon client?
  • Quels sont les bénéfices durables que va retirer mon client après avoir utiliser mon produit ou services 

est-ce que mon intention est de :

  • Vendre mon produit ou service
  • Apporter une expertise ou un conseil
  • Solutionner un problème immédiat
  • L’aider sur le court terme  ou sur le long terme
  • Faire bonne impression
  • Répondre à une demande qu’il a formulée
  • Répondre à un besoin caché qu’il n’a pas encore identifié

Chacune de ces intentions est respectable. Imaginez les effets et l’impact sur le long terme et trouvez votre intention. Cela vous donnera un réel levier qui vous permettra de vous positionner différemment

Exemple  

Si vous vendez des pommes sur internet, en fonction de votre intention, vous n’aurez pas les mêmes clients, pas la même cible, pas les mêmes marges…

Est-ce que vous voulez :

  • vendre des pommes à prix cassé ?
  • Proposé des pommes à longue conservation
  • Acheter et revendre des pommes
  • Produire des pommes bio et les vendre pour réduire la chaine logistique, les intermédiaires
  • Proposer une variété de pommes rares et chères

 

Profitez pour vous amuser

 

La vie est trop courte pour ne pas prendre plaisir à ce que l’on fait. En plus, c’est prouvé, les personnes énergiques, de bonne humeur, souriantes et drôles ont beaucoup plus de résultats dans la vente. Le bonheur est contagieux.

On a tout simplement envie de passer plus de temps avec eux mais aussi de les aider et donc d’acheter chez eux. 

 

Enflammez vous : vibrez

 

La campagne présidentielle de 2017 a été marquée par l’élection d’Emmanuel MACRON. Pour beaucoup ce fût une surprise. Pour moi c’était plutôt une évidence. Il a su tout donner au moment où il le fallait  et s’enflammer. Son énergie et son envie était plus importante que celle des autres candidats.

D’ailleurs c’est ce qu’il a explicité à son équipe restreinte une semaine avant l’élection : “le candidat qui gagnera sera celui qui montrera qu’il a le plus envie”.

Lorsque vous êtes avec votre client : montrez que vous êtes passionné, que ce que vous vendez vous plaît, que votre métier vous passionne, que vous aimez être là ou vous êtes, que vous avez envie...

Enflammez-vous, donnez de l’énergie, de l’enthousiasme, de l’amour. Cela créera un élan et cela changera du marasme ambiant. Vous serrez perçu différemment. Quel que soit le résultat, vous serez le premier bénéficiaire de toute cette énergie qui paiera sur le long terme, croyez moi.

 


LISEZ LE DEBUT  de cet article et DECOUVREZ   LES  “3 AUTRES  SECRETS POUR VENDRE SANS VENDRE” 


 

Vous avez aimé cet article, cliquez sur j’aime et partagez le  sur vos réseaux sociaux.

Vous pouvez me poser des questions ou mettre un commentaire en dessous de l’article pour réagir ou me faire vos remarques. Je vous répondrai avec plaisir.

A très vite

 

 

Comment avez-vous trouvé cet article?
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 19
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.